Type d'événement, date(s) et adresse(s)Colloque

Institut d’études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun - 17, quai d'Anjou 75004 Paris

Tchernobyl : impacts, échos et héritages Est/Ouest

Lien(s) associé(s)Programme
Tchernobyl : impacts, échos et héritages Est/Ouest

Le Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec, unité mixte EHESS/CNRS, Paris) et ses partenaires du projet ANR-DFG EcoGlobReg organisent le 16 mars 2016, à l’Institut d’études avancées, à Paris, une journée de rencontres scientifiques sur l’impact de la catastrophe de Tchernobyl et sur la manière dont cette dernière est abordée dans les recherches en sciences humaines et sociales à l’Est et à l’Ouest. Sont invitées, entre autres, l’historienne et journaliste Galina Ackerman, et une ancienne liquidatrice à Tchernobyl, Natalia Manzourova.


Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire Lénine à Tchernobyl, en Ukraine, explose. L’incendie fait rage pendant près de dix jours et des quantités considérables d’éléments radioactifs sont projetées dans l’atmosphère, contaminant une grande partie de l’Europe. Une zone de 30 kilomètres autour de la centrale est évacuée, tandis que des milliers de « liquidateurs » - pompiers, policiers, soldats… – se relaient, au péril de leur vie, pour essayer de contenir les retombées radioactives. L’accident de Tchernobyl sera qualifié de « plus importante catastrophe nucléaire de l’histoire de l’humanité ».